nov 2018

SIGNATURE DU PIA PARUTION AU J.O. DU 8/11

Le Département des Bouches-du-Rhône, la Métropole Aix-Marseille-Provence et la Ville d’Aix-en-Provence contribuent au financement* du projet dans le cadre du Plan d’Investissement Autoroutier (PIA), validé par un décret publié le 8 novembre 2018. À ce titre, ils sont les partenaires associés à l’élaboration du projet et échangent avec VINCI Autoroutes afin de concevoir un projet respectueux des politiques engagées par chacun pour développer et préserver le territoire.

* Le montant prévisionnel de l’opération inscrite au PIA est de 50 millions d’euros hors taxe (valeur 2016).

juin 2019 à juin 2020

ÉCHANGES ET POURSUITE DES ÉTUDES DE FAISABILITÉ TECHNIQUE

Après la concertation publique, VINCI Autoroutes engage des études plus approfondies, préalables à la déclaration d’utilité publique.Cette phase, cadrée par le Code de l’environnement, consiste à mener l’analyse détaillée des impacts de l’aménagement sur tous les volets de l’environnement et à la présenter dans un dossier appelé « Étude d’impact ».

Cette étude et les autres composants de la procédure sont soumis à l’instruction des services de l’État et des collectivités. Nommée « Concertation Inter-Services »,
Durant cette phase, VINCI Autoroutes poursuit les échanges avec les partenaires et acteurs du territoire.

Du 24 sept 2019 au 18 oct 2019

CONCERTATION PUBLIQUE

Entre le 24 septembre et le 18 octobre 2019, VINCI Autoroutes propose aux Aixois et à toutes les personnes concernées par la création de la liaison Lyon/Gap de s’informer et à chacun de donner son avis. Les modalités de la concertation ont été fixées par un arrêté du Préfet des Bouches-du-Rhône, en partenariat avec les collectivités qui participent au financement de l’opération.

2021

ENQUÊTE PUBLIQUE

L’enquête publique consiste à présenter en détail le projet au public, sur la base de l’étude d’impact. Pendant toute la durée de l’enquête publique chacun peut, s’il le désire, prendre connaissance du dossier et formuler des observations. Le commissaire-enquêteur rédige ensuite un rapport après avoir examiné toutes les observations consignées dans les registres d’enquête puis rend son avis.

déc 2022

OBTENTION DE LA DUP

Sur la base du rapport établi par le commissaire enquêteur, le préfet décide de la déclaration d’utilité publique du projet. Il délivre également l’ensemble des autorisations nécessaires au démarrage des travaux.

juin 2023

DÉBUT DES TRAVAUX

Les travaux débutent par une phase de préparation, dénommée « travaux préparatoires » qui vise notamment à :

  • délimiter et préparer la future zone de chantier ;
  • protéger les différentes espèces de la future zone de chantier grâce à l’installation de clôtures.

Après cette phase, les travaux de construction démarrent.

juin 2026

MISE EN SERVICE

Après le feu vert des services de l’État qui sera délivré après un audit complet des travaux réalisés, la liaison Lyon/Gap sera mise en service. En juin 2026, les automobilistes, aujourd’hui contraints d’emprunter le réseau local, pourront demain poursuivre leur trajet en restant sur l’autoroute. Ce qui de fait, améliorera le cadre de vie des habitants et la sécurité des quartiers du Jas-de-Bouffan et du Pont-de-l’Arc.

2018

Le Département des Bouches-du-Rhône, la Métropole Aix-Marseille-Provence et la Ville d’Aix-en-Provence contribuent au financement* du projet dans le cadre du Plan d’Investissement Autoroutier (PIA), validé par un décret publié le 8 novembre 2018. À ce titre, ils sont les partenaires associés à l’élaboration du projet et échangent avec VINCI Autoroutes afin de concevoir un projet respectueux des politiques engagées par chacun pour développer et préserver le territoire.

* Le montant prévisionnel de l’opération inscrite au PIA est de 50 millions d’euros hors taxe (valeur 2016).


2019

Après la concertation publique, VINCI Autoroutes engage des études plus approfondies, préalables à la déclaration d’utilité publique.Cette phase, cadrée par le Code de l’environnement, consiste à mener l’analyse détaillée des impacts de l’aménagement sur tous les volets de l’environnement et à la présenter dans un dossier appelé « Étude d’impact ».

Cette étude et les autres composants de la procédure sont soumis à l’instruction des services de l’État et des collectivités. Nommée « Concertation Inter-Services »,
Durant cette phase, VINCI Autoroutes poursuit les échanges avec les partenaires et acteurs du territoire.

Entre le 24 septembre et le 18 octobre 2019, VINCI Autoroutes propose aux Aixois et à toutes les personnes concernées par la création de la liaison Lyon/Gap de s’informer et à chacun de donner son avis. Les modalités de la concertation ont été fixées par un arrêté du Préfet des Bouches-du-Rhône, en partenariat avec les collectivités qui participent au financement de l’opération.


2021

L’enquête publique consiste à présenter en détail le projet au public, sur la base de l’étude d’impact. Pendant toute la durée de l’enquête publique chacun peut, s’il le désire, prendre connaissance du dossier et formuler des observations. Le commissaire-enquêteur rédige ensuite un rapport après avoir examiné toutes les observations consignées dans les registres d’enquête puis rend son avis.


2022

Sur la base du rapport établi par le commissaire enquêteur, le préfet décide de la déclaration d’utilité publique du projet. Il délivre également l’ensemble des autorisations nécessaires au démarrage des travaux.


2023

Les travaux débutent par une phase de préparation, dénommée « travaux préparatoires » qui vise notamment à :

  • délimiter et préparer la future zone de chantier ;
  • protéger les différentes espèces de la future zone de chantier grâce à l’installation de clôtures.

Après cette phase, les travaux de construction démarrent.


2026

Après le feu vert des services de l’État qui sera délivré après un audit complet des travaux réalisés, la liaison Lyon/Gap sera mise en service. En juin 2026, les automobilistes, aujourd’hui contraints d’emprunter le réseau local, pourront demain poursuivre leur trajet en restant sur l’autoroute. Ce qui de fait, améliorera le cadre de vie des habitants et la sécurité des quartiers du Jas-de-Bouffan et du Pont-de-l’Arc.